Wilfrid Grenier

1904 - 1992 . 

Intronisé au Panthéon le 13 Novembre 2008.

Disctinction :  aucune

Né à Newport en Gaspésie, Wilfrid Grenier effectua son baptême de l’air en 1926, dans un hydravion de la Compagnie Aérienne Franco-Canadienne, piloté par le célèbre Jacques de Lesseps. Le jeune homme revint fasciné par ces machines volantes avec lesquelles on cartographiait désormais la province. Une graine était semée…

Après des études commerciales à Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Grenier gradua en 1932 à l’École des gardes forestiers de Berthierville. En 1942, il obtenait un diplôme d’ingénier forestier à l’Université Laval. Renouant avec l’aviation, il organisait bientôt le transport de ses équipes en forêt par avion. En 1947, Grenier fondait à Québec la compagnie Photo Air Laurentide. Débutant avec un avion de type Norseman, la compagnie fit bientôt l’acquisition d’appareils Beechcraft, Beaver et Lockheed Lodestar. En 1952, elle obtint le premier contrat de photogrammétrie topographique octroyé par le Service de l’eau courante du ministère des Terres et Forêts. Progressivement, Photo Air Laurentide se gagna la plus grande part des contrats gouvernementaux, jouant un rôle important dans la cartographie du Québec. Les opérations s’étendaient au-delà du 52e de latitude jusque dans l’Ungava.

Continuellement à la recherche de techniques avant-gardistes pour améliorer la précision des données, Grenier fut un précurseur de l’utilisation du radar altimétrique synchronisé à une caméra aérienne. Le 9 octobre 1968, le journal Le Soleil titrait à cet effet: «Révolution dans l’inventaire forestier. L’idée d’un Québécois conduit à la mise au point d’un radar altimètre». D’autres innovations jailliront de son esprit inventif.

Regroupant les activités, Grenier établit en 1960 le Groupe Hauts-Monts, appelé à connaître un rayonnement international. Rebaptisé Groupe Alta au début des années 2000, l’entreprise de Québec est aujourd’hui la plus grosse compagnie de photo aérienne au Canada et l’une des plus importantes au monde. Elle réalise annuellement plus de 250 000 photos aériennes, 5 000 cartes, 20 000 modèles numériques de terrain, etc. Sa flotte se compose d’une dizaine d’avions. Grâce au plus important laboratoire photographique au Canada, l’entreprise a à son actif des projets dans plus de 65 pays. Les services comprennent la cartographie topographique, agricole, forestière, géodésique, l’orthophoto numérique, la télédétection, l’imagerie mosaïque, la photographie infrarouge, le balayage optique d’images, etc. Groupe Alta se démarque aussi par la conception de logiciels d’information géographique et de navigation aérienne. Dépositaire de la photothèque du gouvernement, la compagnie possède une voûte d’archives contenant cinq millions d’images prises au Québec depuis les années 40 et avant.

L’entreprise est dirigée depuis 1974 par le fils de Wilfrid Grenier, Paul.