Walter Woollett

1906 - 1998. 

Intronisé au Panthéon le 26 Novembre 2003.

Distinctions

  • Officier de l’Ordre de l'Empire britannique
  • Canada’s Aviation Hall of Fame

Figure légendaire de l’aviation canadienne, Walter ‘Babe’ Woollett naquit en Angleterre (tirant son surnom du fait qu’il était le plus jeune de la famille). De 1924 à 1929, Woollett servit dans la RAF, trouvant ensuite du travail au Canada comme pilote de brousse dans l’organisation Fairchild du Lac-à-la-Tortue. Le salaire mensuel s’élevait à 250$, une somme incroyable pour l’époque. Au Lac-à-la-Tortue, Woollett retrouva plusieurs aviateurs britanniques, dont C.R. « Peter » Troup, qui devint son grand ami. À la fin de 1930, Woollett se joignit à la Canadian Airways, transportant le courrier de Saint-Hubert à Saint John (NB) en suivant la voie ferrée. Les débuts de Woollett sur cette ligne ne furent cependant pas de tout repos, expérimentant sur la même liaison trois pannes de moteur! L’année suivante, Woollett transférait à l’aéropostale de la Côte-Nord, larguant les sacs de courrier de village en village en hiver, en visant un drapeau planté dans la neige. À l’hiver 1935-36, l’avion de Woollett fut pris dans le blizzard, s’abîmant sur une rivière gelée du nord québécois. Avec ses raquettes, Woollett tapa une piste d’atterrissage dans la neige pour permettre aux éventuels secouristes de se poser. Mais après cinq jours d’attente, Woollett était exaspéré et imprima avec ses raquettes en grosses lettres dans la neige le message suivant : « LAND HERE YOU BASTARDS ! » (atterrissez ici, bâtards !). Son avion fut finalement localisé. Woollett travailla ensuite à Rouyn pour Dominion Skyways, compagnie fondée en 1935 par Hartland Molson et dirigée par Peter Troup. Durant la guerre, Woollett fut un des principaux artisans du BCATP (British Commonwealth Air Training Plan), supervisant plusieurs écoles au Québec et en Ontario. Pour son rôle de premier plan dans l’entraînement des aviateurs de guerre, Woollett fut décoré de l’OBE. Nommé Surintendant de la division est de C.P. Air Lines à Mont-Joli après la guerre, Woollett fut l’homme de confiance du président Grant McConachie pour développer par la suite le réseau de C.P. Air dans le Pacifique. Reconnu comme un fameux pilote de brousse (et un joyeux luron!), Babe Woollett fut un véritable pionnier de l’aviation, apprécié de tous.